Sète c’est plus fort que l’agathois… – #Circo3407

Agde « n’aimait pas » Laurence MAGNE mais Agde a voté pour une LR sètoise… de façade, c’est à dire sans la moindre chance de l’emporter, avec contexte national République en Marche ou pas.

La récente démission de LR (Les Républicains) du Sénateur-Maire de Sète François COMMEINHES parue dans les colonnes de Midi Libre et surtout sa justification illustrent parfaitement que majoritaires ou opposants sétois s’entendent à merveille lorsqu’il s’agit de cadenasser une circonscription que l’agathois Gilles d’ETTORE n’aurait jamais du laisser filer en 2012, première erreur avant de servir de marionnette des Sétois en 2017, deuxième erreur… deuxième erreur qui pourrait, jamais deux sans trois, en amener une autre en 2020 (Municipales) ?

Les Sétois majoritaires se nomment Commeinhes mais aussi… Christophe EUZET (candidat La République en Marche qualifié pour le second tour, parachuté de quota de candidatures MoDem / apparentées MoDem, qui a cependant de la famille à Sète.)

Le parallèle, jusque sur Thau-Infos (18 Mai 2017) fait entre l’ancien Maire de Sète en 1895 Honoré Euzet et lui, avec ou sans réel lien familial (le mystère plane) ne fait aucun doute sur le véritable choix de candidat sétois du Sénateur-Maire depuis le début.

Il fallait une sétoise LR, même pour la façade, trouvée : Laurence Magne, sûre de ne pas être élue.

Il fallait une sétoise impossible à élire, trouvée avec Myriam ROQUES pour le FN.

Il fallait des sétois en opposition pour diviser les voix et emmener l’affiche attendue au 2° tour, trouvés :

à l’exception de Sébastien DENAJA (PS) qui était le sortant et candidatait logiquement à sa succession, donc rien à dire, d’autres candidats, d’Extrême Gauche, de Gauche comme de Droite avaient en commun une seule et même liste dont l’existence n’était finalement connue que des sétois, des médias (restés silencieux dessus) et des électeurs intéressés et avertis de la circonscription, la liste « Puissance Sète, le rassemblement » du PS devenu « Divers Gauche » pour la circonstance : François Liberti.

On retrouve sur celle-ci et parmi les élus d’opposition au Conseil Municipal sétois :

Philippe SANS (MoDem, la souche Euzet même si ce dernier réfute toute appartenance au MoDem mais une simple proximité via l’association l’Olivier à Perpignan), Virginie ANGEVIN (DLF, Debout La France, Dupont-Aignan, qui pensait que j’étais la « voiture-balai de Laurence Magne » lorsque nous étions à la Commission de Contrôle de Propagande à la Préfecture de Montpellier, Jean-Luc BOU (PCF) et Sébastien DENAJA.

Et à Sète, une Leclerc de Gauche (Vion-Lecler-C chez Puissance Sète) en attire toujours une autre, celle de La France Insoumise, Marie-Hélène Lecler-CQ.

Sète n’est pas toute la 7° Circonscription mais Sète (politique) pense pouvoir décider pour Agde, Pézenas, Vias, Marseillan et toutes les autres communes qui composent ce territoire de député de la Nation, parfois avec l’aide du système République en Marche.

Des exemples ?

«On représente vraiment les Insoumis sétois » (Vidéo Hérault-Tribune, 9’59, Arnaud CAMBON, suppléant de Marie-Hélène LECLERCQ, candidate France Insoumise)

« (elle le reprend) Il a dit Sétois hein, il a voulu dire sur la 7° Circonscription. » (Lui) « Bien sûr bien sûr ».

(Vidéo Hérault-Tribune, 10’17, Marie-Hélène LECLERCQ)

(Interview-vidéo Hérault-Tribune du 26 Février 2017, de Didier DENESTEBE, avec Melissa ALCOLEA et Vincent MIRANDE.)

http://www.herault-tribune.com/articles/43060/agde-legislatives-7etdeg%3B-circ-marie-helene-leclercqetnbsp%3Bcandidate-insoumise-envers-et-contre-tous/

« Ce que je peux vous dire, c’est que ce que j’ai fait à Sète, ce n’est pas le parti qui m’a aidé à le faire. Pour preuve : j’ai passé quatre ministres de l’Intérieur pour déplacer le casino de La Corniche et c’est finalement Gérard Collomb (le Ministre de l’Intérieur issu du PS) qui m’a permis, en une semaine, d’obtenir les autorisations (…) je n’ai pas la prétention de donner des consignes de vote. Mais à titre personnel, je voterai Christophe Euzet »

François COMMEINHES, Sénateur-Maire de Sète, Midi Libre Sète 16 Juin 2017

«(…) Etant le seul candidat investi par le Président, je serai le seul à trouver l’oreille attentive des ministères. Tous les autres (ceux qui ont soutenu Benoît Hamon comme le député socialiste sortant, M. Denaja, ceux qui ont porté à bout de bras la candidature républicaine controversée de François Fillon comme Mme Magne, ou ceux qui font le pari de l’isolationnisme, comme Mme Roques du Front National) trouveront porte close pendant cinq ans.»

Christophe EUZET, candidat La République en Marche – Hérault-Tribune 6 Juin 2017

(http://www.herault-tribune.com/articles/45507/herault-7eme-circonscription-christophe-euzet-pour-mettre-la-7-en-marcheetnbsp%3B/)

Doit-on penser à la lumière de ces propos que François COMMEINHES et Christophe EUZET s’étaient entendus de longue date ?

Un autre élément renforce le doute : l’anecdote du casino avait déjà été évoquée sur scène… lors du dernier meeting sétois d’une Laurence Magne qui venait sans doute de comprendre qu’elle était là pour meubler l’espace.

A ce fameux meeting, on trouvait donc François COMMEINHES et Luc VIDAL, le suppléant piscénois depuis trois ans.

Au dernier meeting sétois de Christophe EUZET on trouvait également… François COMMEINHES et Luc VIDAL, le suppléant piscénois depuis trois ans.

A l’inverse, il aura suffit que je sois « bien connu dans le biterrois » (comprenant donc l’agathois) pour que je devienne l’anti vote sétois par excellence et même le « parachuté » de l’avis de certains qui pensaient naivement que Laurence Magne était la candidate prévue pour gagner.

Après la partie de billard à quatre bandes, celle à « Sète / Sept » bandes :

Commeinhes – Euzet – Magne – Roques – Leclercq – Bou – Angevin…

François COMMEINHES, frappé de non cumul des mandats restera t-il « l’attaché et indépendant maire de Sète » ou le membre du nouveau groupe « En Marche » actuellement en constitution au Sénat avec 29 autres membres ?

Igor KUREK

Président du RPF officiel – Secrétaire Général du RPR, ancien candidat RPR / RPF de la 7° Circonscription de l’Hérault 

Suivez-nous :
0

Semaine de campagne – 30 Mai au 2 Juin 2017

Le candidat RPR / RPF, le gaulliste et républicain Igor KUREK, son suppléant Laurent ALLINGRY et toute l’équipe de campagne étaient mobilisés sur l’ensemble de la circonscription tout au long de la semaine.

(Pour chaque plaquette photos cliquer dessus pour agrandissement)

Le 30/05/17 – à TOURBES : 

Le 31/05/17 – à VIAS : 

Le 31/05/17 – dans HERAULT TRIBUNE : 

http://www.herault-tribune.com/articles/45368/vias-jordan-dartier-a-t-il-vraiment-la-passion-de-son-territoire-par-igor-kurek/

Le 31/05/17 – avec ELIE ABOUD (6° Circonscription) : 

Le 01/06/17 – à AGDE : 

Le 01/06/17 – à la FETE DU ROSE DE BESSAN : 

Le 02/06/17 – à nouveau à AGDE : 

Suivez-nous :
0